Notre blogue Liste des camps GatineauMontréalSaguenaySherbrookeTrois-RivièresVille de Québec Nos forfaits Inscrire votre camp de jour Nous joindre Facebook
Voir les tarifs
Liste des camps de jour dans la ville de Changer de région
Choisissez votre ville :
banniere
Comment organiser les vacances de Noël en garde partagée ?

Comment organiser les vacances de Noël en garde partagée ?

17 décembre 2018

Les fêtes de fin d’année sont souvent synonymes de joie, mais il n’est pas facile de les gérer à la suite d’un divorce lorsque l’on a des enfants. Qu’est-il conseillé de faire dans ce genre de situation ? Voici quelques conseils.

Comment faire ?

La première année de séparation est toujours la plus difficile, car il faut réapprendre à vivre et trouver de nouveaux repères, de nouvelles traditions et de nouvelles habitudes. Le tout est d’autant plus difficile lors du temps des Fêtes, car célébrer Noël sans ses enfants peut être bien triste, d’autant plus qu’il faut penser au bien-être des enfants avant toute chose.

Quand un couple se sépare, chacun doit se reconstruire. C’est pour cela qu’il est important de s’y prendre à l’avance et de bien communiquer. Il faut exprimer ce que chacun souhaite afin de parvenir à trouver la meilleure solution, soit un terrain d’entente, et ce, pour le bien de sa progéniture.

La communication, c’est la clé !

Le dialogue reste de mise avec vos enfants. S’ils sont adolescents, ceux-ci comprendront sans doute la situation, mais s’ils sont en bas-âge, il est impératif de bien leur expliquer les choses en douceur.

Par exemple, incitez vos enfants à écrire deux lettres au père Noël : une pour la maison de maman, une pour la maison de papa. Expliquez-leur le déroulement des choses.

La compétition des cadeaux : un combat inutile

Une surenchère de cadeaux est loin d’être bénéfique pour l’enfant et cela pourrait facilement se retourner contre vous. Un cadeau ne remplacera jamais la nostalgie d’avoir des parents. Une montagne de cadeaux ne consolera en rien votre enfant ou ne rachetera votre conscience.

Mieux vaut le confronter à la réalité et tâcher de ne pas critiquer votre ex-conjoint(e). Le plus beau cadeau, c’est quoi ? C’est de passer du temps de qualité de façon sereine.

Et si vous ne souhaitez pas fêter Noël ?

Le premier Noël est souvent triste et décevant pour le parent qui se retrouve seul(e) sans ses enfants. Si le moral n’y est pas, libre à vous de décider, mais sachez que rester seul(e) lors du temps des Fêtes risque d’accentuer votre sentiment de solitude. C’est le moment de se retrouver en famille.

Finalement, souvenez-vous que la première année de séparation est toujours la plus difficile et que passer Noël sans vos enfants ne sera peut-être pas la chose la plus facile, mais que vous trouverez la force nécessaire pour passer un joyeux temps des Fêtes dans les années futures.

Acceptez l’idée que Noël est, à la base, une fête pour les enfants et qu’en tant que parent, votre rôle est de faire en sorte qu’ils s’amusent. Qui sait, l’amour reviendra peut-être également?