Comment préparer son enfant au secondaire

Comment préparer son enfant au secondaire

22 août 2017

 

Passer du plus grand au plus petit est souvent une transition intimidante pour beaucoup d’enfants. L’arrivée au secondaire est une étape importante dont plusieurs redoutent. Nouvel horaire et nouveaux amis, il existe différents facteurs qui font en sorte que ce cheminement scolaire marque la vie d’un élève. Nous avons ainsi eu l’initiative, à l’approche de la rentrée, de vous offrir nos meilleurs conseils pour faciliter l’intégration de votre jeune à sa prochaine école.

Nouvelles responsabilités

Dès son arrivée, son quotidien sera sans doute bouleversé le temps que celui-ci se familiarise avec son environnement. Puisque plusieurs ont peur de se perdre, procurez-vous un plan de l’école et analysez-le ensemble. Préparez également son itinéraire au préalable, que ce soit en bus, à la marche ou à bicyclette et pratiquez-vous. Il sera alors plus facile d’estimer le temps nécessaire pour se rendre à son nouvel établissement. Nous vous conseillons vivement de lui assigner des tâches pendant l’été afin que votre enfant puisse devenir de plus en plus autonome.

Impliquez-vous

Bien qu’il s’agisse de son intégration, rien ne vous empêche de vous impliquer vous aussi. En fait, il existe plusieurs façons de vous investir. Participez aux rencontres avec les enseignants ou encore rejoignez le comité des parents si vous en avez la chance. Quoi qu’il en soit, cela sera très valorisant pour votre enfant ainsi que son cheminement académique. La majorité des écoles organisent des journées portes ouvertes peu avant la rentrée. Vous pourrez ainsi poser les questions qui vous intriguent et réduire, de la même façon, les inquiétudes de votre jeune. Après tout, l’inconnu et son imagination font souvent bien plus peur que la réalité.

Activités parascolaires

On ne le dira jamais assez, les activités parascolaires permettent non seulement l’adaptation au secondaire tout en socialisant, mais aussi de découvrir de nouvelles passions ou talents. Il est beaucoup plus facile de briser la glace dans un terrain commun et d’engager la conversation avec autrui. Il y en a pour tous les goûts, c’est garanti. L’école fournit généralement les renseignements nécessaires pour s’inscrire en début d’année. De plus, les jeunes qui s’impliquent davantage dans leur milieu scolaire ont un taux plus faible de décrochage tout en ayant un sentiment d’appartenance plus grand. À noter que cela peut également les aider pour leur futur emploi d’été!

En bref, rassurez votre enfant et évitez de ramener le sujet sans raison, car cela pourrait le brusquer inutilement. Tentez de vous mettre dans sa peau et de reconnaître ses inquiétudes. Le secondaire est souvent une expérience enrichissante et les peurs s’estompent généralement rapidement. En cas de doute, il y aura toujours des personnes ressources de confiance avec lesquelles vous ou votre enfant pourrez discuter. Pour davantage de conseils, suivez-nous sur les médias sociaux pour rester à l’affût de nos prochains articles.