Notre blogue Liste des camps GatineauMontréalSaguenaySherbrookeTrois-RivièresVille de Québec Nos forfaits Inscrire votre camp de jour Nous joindre Facebook
Voir les tarifs
Liste des camps de jour dans la ville de Changer de région
Choisissez votre ville :
banniere
Comment se préparer au camp de jour

Comment se préparer au camp de jour

13 mai 2019

La fin des classes et le début des vacances anoncent le début des semaines en forêt et des journées en plein air loin de la maison. Pour plusieurs parents, l’arrivée du printemps signifie le temps d’inscrire leur enfant à un camp. Cependant, beaucoup d’enfants sont inquiets à l’approche du camp. C’est pourtant une expérience hautement gratifiante qui aidera le développement de votre enfant.

Grâce à une panoplie d’activités proposés, il ne va s’en dire que votre jeune n’aura pas le temps de s’ennuyer. Toutefois, il est compréhensible que cela soit intimidant au début.Pour faciliter la transition, il existe quelques gestes et attitudes que vous pouvez adopter. Camp de jour.net vous propose donc des astuces faciles pour s’y préparer.

Renseignez-vous auprès de votre enfant

Il est primordial de considérer quels sont ses champs d’intérêt. Il faut discuter avec lui de ses goûts, ses désirs et ses attentes. Veut-il un camp de jour ou un camp de vacances? Un séjour court ou long? Équitation ou cuisine? Baseball ou canot? Hébertisme ou danse? Soyez clair :« de quoi as-tu envie? »

Ces questionnements sont essentiels. Lorsqu’on impose un camp à notre enfant, les conséquences font boule de neige. Ne soyez pas étonné si l’année suivante il refuse catégoriquement de coopérer lorsque sera venu le temps de planifier les vacances d’été. En trouvant un camp à son image, vous l’aiderez à s’intégrer plus facilement.

Trouvez des compromis, votre enfant qui va à l’école dans une concentration ne voudra pas nécessairement aller dans ce domaine pendant l’été. Il est également souvent possible de combiner deux passions dans un même camp.

Il suffit de regarder les choix avec son enfant et de déterminer les meilleures options qui plairont à tous. Il existe une panoplie de camps spécialisés et il suffit de sélectionner celui qui plaira à votre enfant.

Normaliser les craintes

Même si la plupart en reviendront avec un bon souvenir, il est important de prendre le temps de préparer son enfant au départ et surtout, de ne pas banaliser ses craintes. Si votre enfant exprime des craintes, incitez-le à parler de ce qui l’effraie et répondez à ses questions.

Pour le rassurer, vous pourriez lui permettre d’apporter un porte-bonheur ou une peluche. Cela l’aidera à se sentir en sécurité surtout s’il est en jeune âge. En fait, un doudou peut devenir un repère rassurant et facilite la transition entre le domicile et le camp.

Planifiez le séjour avec une attitude positive

Pour préparer votre enfant à vivre une expérience enrichissante, il faut transmettre un message positif et discuter de son séjour au camp en présentant son séjour au camp comme une aventure remplie de joie et de découvertes.

À la veille du « grand départ », aidez-le à préparer ses bagages : il saura où sont ses affaires. Et profitez-en pour ajouter dans sa valise une photo de famille, un objet réconfortant ainsi qu’un journal et des crayons pour tracer ce qu’il a vu ou vécu.

Valorisez votre enfant et encouragez-le. Lors du départ, évitez de vous éterniser et garder une atitude positive. Il est portant de montrer l’exemple.

Note importante : ne lui promettez pas de venir le chercher s’il n’aime pas son camp. Il pourrait tester cette promesse et décider de partir à la moindre difficulté, sans même essayer de surmonter ses craintes.